Caritas Goma : Approche mVAM

Cellule de Communication | 6 août 2018 | 0 | À la une , Urgences

Goma, le 06 aout 2018 (caritasdevgoma.org) – Recueillir à distance les informations humanitaires, sécuritaires et logistiques des personnes déplacées par voie téléphonique dans le but d’évaluer les besoins multi sectoriels et la planification sans risque des opérations d’assistance dans la province du Nord Kivu, dans l’Est de la République démocratique du Congo, voilà à quoi consiste l’approche  Mobile Vulnerability Analysis Mapping (mVAM).

WFP_Lucia-Casarin

Grâce aux appels téléphoniques, l’approche mVAM,  prônée par le Programme Alimentaire Mondial (PAM), permet à la Caritas -Développement Goma de collecter à distance les informations essentielles sur les aspects humanitaires, sécuritaires et logistiques. Ceci lui permet également de suivre la situation humanitaire des ménages déplacés ainsi que celle des familles d’accueil et de produire ainsi un rapport multi sectoriel qui renseigne sur leur niveau de vulnérabilité, leurs stratégies de survie, l’évolution des prix des denrées alimentaires et autres informations clefs.

Selon Christophe Letakamba, Coordinateur Assistant des Urgences  Humanitaires à la Caritas Goma, ces renseignements portent sur le contexte  humanitaire, sécuritaire (affrontements causant un mouvement des personnes) et logistique (accessibilité dans la zone).

Les informations ainsi recueillies à distance auprès des points focaux sont recoupées avant de les partager avec le PAM, qui à son tour planifie une éventuelle intervention. L’impact de cette approche va plus loin, car les informations collectées sur l’évolution des prix sur le marché, servent au PAM d’établir des bulletins d’évolution de prix.

Ce Bulletin sert à son tour d’actualiser les prix dans la matrice du panier minimum des dépenses.  Cette matrice sert au Groupe de Travail Cash de déterminer la valeur monétaire d’assistance par ménage bénéficiaire, pour des interventions sous approches « foire » et « Cash ».

Selon Joël SIKU, VAM-MRE Officer /Goma Area Office Programme Unit, l’approche mVAM a été conçue en 2014 par le PAM. Initialement expérimentée la même année dans les camps des déplacés de Mugunga 3, elle fut rapidement étendue dans le territoire de Masisi, de Beni et de Walikale en RDC dans sa partie Est.

Avec la persistance des violences et conflits armés dans d’autres provinces de l’Est et du Centre de la République démocratique du Congo, elle sera vite utilisée dans les provinces du Sud-Kivu, de Tanganyika, de l’ex-Orientale (Ituri, Haut-Uélé et Bas-Uélé) et des Kasaï autant pour le suivi de la sécurité alimentaire de ménages déplacés, des refugiés et familles d’accueil que pour le suivi des marchés (niveaux de prix, disponibilités, voies d’approvisionnement et/ou d’évacuation). Sa réussite dans tous ces milieux a été la base de son adoption par la Caritas – Développement Goma.

Ferdinand Benge Luendo

Approach “Mobile Vulnerability Analysis Mapping “(mVAM)

Cellule de Communication

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

DEPUIS NOTRE GALLERIE

NOS VIDEOS

L
o
a
d
i
n
g

MAGAZINES