Caritas Goma dans la réhabilitation de 26,7km des routes de desserte agricoles

Cellule de Communication | 1 février 2021 | 0 | À la une , Caritas , Caritas Développement , Développement

Dans le cadre du projet de Développement transitoire au travers de la chaine de valeur agricole et de la diversification des moyens de subsistance dans les territoires de Rutshuru, Masisi et Nyiragongo , sous l’appui financier du Gouvernement Allemand et Canadien, le PAM et la FAO ;  la Caritas Goma lance officiellement les activités de réhabilitation des routes de desserte agricole qui s’étendront sur une durée de 4 mois.

 

 

Rassemblés sur la colline de Muja en territoire de Nyiragongo, à une vingtaine de kilomètres de la ville de Goma, des différentes associations paysannes du groupement de Muja exultent et chantent au pas de la dance en voyant les autorités locales, politiques et administratives débarquer sur ce lieu avec la délégation du PAM et le staff Caritas pour lancer les travaux de ce nouveau projet qui vient soulager le besoin longtemps ressenti par la population.

C’est par la méthode de Haute Intensité de Main d’œuvre (HIMO) qui consiste à utiliser la force physique en lieu et place des tracteurs, que la Caritas Goma pourra encadrer, dans les territoires de Rutshuru et Masisi un effectif de 2770 bénéficiaires, hommes et femmes confondus, a affirmé l’Abbé Richard Muhindo, Directeur de la Caritas Goma dans son discours. Ce dernier, a saisi cette occasion pour dévoiler au public que les femmes sont tellement représentées dans ce projet, ce qui prouve non seulement le respect du Genre, mais aussi et surtout les potentialités qu’ont ces femmes sur tous les plans dans les milieux ruraux.

 

Dans son discours avant le lancement officiel des activités, le Directeur de la Caritas Goma a montré une valeur ajoutée que cette institution humanitaire aura dans l’exécution de ce projet ; entre autre, mobiliser la participation locale des communautés bénéficiaires et l’implication effective des autorités et des leaders locaux, maitrise de son rayon d’action et du contexte socio-économique des territoires de Masisi, Rutshuru, Walikale, Nyiragongo et la ville de Goma,…

Présent à cette cérémonie de lancement du projet, Robert Oliver, Coordonnateur global du projet conjoint de résilience du PAM, a exprimé le désir de palper le soutien des autorités locales et administratives pour faire de cette activité un succès pour le développement des entités ciblés.

Coupant le ruban d’inauguration de ces travaux dans la localité de Muja, Fatuma Shella Hassan, Ministre provincial de l’Agriculture, Pèche, Elevage et Développement rural, a exprimé le besoin attendu par le Gouvernement provincial  à la fin de ces travaux celui d’assurer une maintenance efficace de ces routes qui assureront l’écoulement des récoltes dans les points de vente.

Soulignons que ces routes de dessertes agricoles pourront occasionner des avancées significatives dans l’agriculture, surtout en acheminant les récoltes vers le point de vente, affirment plusieurs observateurs.  Pour Denis Lowela, Ingénieur superviseur de ce projet, les travaux préparatoires pour la matérialisation sont en cours et tiendront compte de critères standards de réhabilitation d’une route de desserte agricole.

Augustin Kandi-Da

Cellule de Communication

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

DEPUIS NOTRE GALLERIE

NOS VIDEOS

L
o
a
d
i
n
g

MAGAZINES

Les Articles récents