Caritas Goma dans l’Institutionnalisation du cadre de concertation et de participation citoyenne en ville de Goma.

Goma 12 juillet 2021 (caritasdevgoma.org) -Dans le cadre de l’exécution de la mission ‘’Engagement citoyen’’ qu’exécute la Caritas Goma sous l’appui financier de la banque mondiale dans son projet de développement urbain, le maire policier de la ville de Goma en province du nord Kivu a doté à la mairie, aux communes et quartiers de sa juridiction, d’un Cadre de Concertation et de Participation Citoyenne (CCPC).

C’est au total 77 membres des CCPC repartis dans les 18 quartiers, les deux communes et à la Mairie de Goma qui constituent désormais l’interface entre les autorités de base, communales et municipales avec la population urbaine de Goma. La reconnaissance officielle des membres de CCPC intervient après la formation des cadres administratifs de la Mairie de Goma et les membres des CCPC sur l’engagement citoyen et le budget participatif organisé par le PDU à Goma, du 02 au 03 juillet 2021.

La décision a été prise à travers un arrêté urbain rendu public ce samedi 10 juillet 2021 et les animateurs urbains, municipaux et locaux de cette structure ont été présentés ce même samedi, à travers une cérémonie organisée par la Caritas Développement Goma au sein du centre d’accueil Isidore Bakanja.

Lisant le corps de l’arrêté, le commissaire supérieur principale François Kabeya, maire de la ville de Goma a montré que le CCPC a pour but de promouvoir la gouvernance locale ouverte, joue le rôle d’interface entre la population et les autorités locales et exerce ses activités sur toute l’étendue de la ville en se chargeant notamment d’identifier les actions humanitaires ou encore les problèmes de participation citoyenne.

Pour Gilbert Dhego, coordonnateur justice et paix au sein de la Caritas Goma, ce cadre institutionnalisé est une action concrète pour l’entretien et la conservation permanente des ouvrages publics que le gouvernement érige dans la ville de Goma.

Aux yeux de tous, un comité permanent a été mis en place ainsi que trois commissions composées chacune de 10 membres provenant de différentes couches sociales, après des séances de formation qui ont été organisées à leur intention.

Signalons que l’arrêté du Maire a été mis à la disposition des membres des CCPC pour qu’ils en tiennent compte durant l’exécution de leurs activités et qu’ils veillent au maintien du dialogue entre la mairie de Goma et la population sur les matières relatives à la gouvernance urbaine et accompagnent la mairie dans la mobilisation des recettes en vue de lui donner les moyens de sa politique ou encore appuyer la mairie dans le suivi et l’évaluation des journées des travaux communautaires obligatoires instituées par l’autorité urbaine.

Augustin Kandi-Da

cellule de Communication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *