La Caritas Goma s’engage dans la sensibilisation sur l’importance d’une bonne hygiène menstruelle

La Caritas Goma s’engage dans la sensibilisation sur l’importance d’une bonne hygiène menstruelle

Goma, le 14 mai 2021 (caritasdevgoma.org)Les acteurs du cluster Éducation se sont réunis ce mardi 11 mai 2021 dans l’objectif de rompre le silence et la frustration pendant la menstruation de la jeune fille à travers différentes sensibilisations en vue de la préparation de la journée mondiale de l’hygiène menstruelle, célébrée le 28 mai de chaque année.

Une vue de la réunion du Cluster Éducation à la Caritas Goma

 

Promouvoir la santé des enfants en particulier celle des jeunes filles en âge scolaire pour faciliter une bonne hygiène menstruelle en mettant à leur disposition des informations utiles et critiques, leur doter des kits de dignité est ce à quoi les activités vont s’atteler.

Le silence actuel sur la menstruation des femmes et des adolescents les prive d’une information importante concernant leurs propres corps, leur santé, leurs droits à l’éducation et enfin au respect de la dignité et des droits de la personne humaine.

La première période de menstruation est un moment essentiel dans la vie d’une jeune fille qui passe de l’enfance à l’adolescence. Des études démontrent que dans de nombreux pays, les filles vivent cette période avec trop peu d’informations et d’aide. Partout dans le monde, les filles racontent se sentir honteuses et apeurées.

« Les effets que peuvent avoir de telles expériences sur la santé incluent entre autres, une diminution de la confiance en soi chez les filles, qui peut compromettre leur confiance, notamment par rapport à leur sexualité et à leur santé sexuelle.  Les jeunes filles doivent savoir et comprendre que les règles sont normales et ne sont pas une maladie », a déclaré Constant Sanganya, Leader du Cluster Education Nord-Kivu.

Pour la Caritas Goma, ces activités seront réalisées à Walikale spécialement dans quinze écoles et ceci dans le cadre du projet de la Résilience communautaire. Les séances de formation seront dispensées dans ces écoles aux jeunes filles et garçons en âge scolaire du degré terminal.

Signalons que la réunion a connu la participation de 30 acteurs du cluster éducation venus des organisations suivantes : VESP, CARITAS GOMA, UNICEF, GOVODI, HI, LEADERSHIP RDC, CAU, AAI, CHILDRENS VOICE, CEIDEI, SCC, TCN, BIFERD, AGID et CNPSC. Les activités de sensibilisations seront sanctionnées par une conférence débat le 28 mai de cette année dans le cadre de la commémoration de la journée internationale de l’hygiène menstruelle.

Angèle Buke

Cellule de communication

Share

Written by:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Have Missed