Pour une assistance humanitaire d’urgence en AME à Masisi

Cellule de Communication | 5 mars 2020 | 0 | À la une , Urgences

Goma, le 05 mars 2020 (caritasdevgoma.org) – 900 ménages déplacés assistés en Articles Ménagers Essentiels et abris à Kibabi dans la zone de santé de Katoy et à Muheto à Masisi ; situé à une septantaine de kilomètres de la ville de Goma, en République démocratique du Congo. Cette assistance exécutée par la Caritas Goma est un financement des Fonds Humanitaires RDC.

Dans le Groupement de Kibabi et celui de Muheto, la dégradation du contexte sécuritaire causée par les conflits armés reste le déclencheur principal de la crise humanitaire. L’insécurité est à l’origine des mouvements importants de la population, déplacés, retournés et familles d’accueil font face aux conséquences des conflits armés, conflits fonciers et violences intercommunautaires sans ignorer la flambée épidémique du choléra, de la malnutrition et de l’insécurité alimentaire qui se développe actuellement.

Il y a plusieurs années que ces zones ciblées souffrent de conséquences dramatiques de la confrontation armée entre les groupes armés et parfois contre les Forces Armée de la République démocratique du Congo. Suite à ces affrontements, les nouvelles vagues de déplacement de la population vers les zones ayant le minimum de sécurité, ont été enregistrés.

Les populations ont abandonné leurs activités quotidiennes et se sont installées dans des endroits supposés sécurisés tels que : Kibabi en chefferie de Bahunde et Muheto en chefferie de Bashali-Mokoto, tout en perdant une grande partie des articles ménages essentiels et leur récolte. Suite aux alertes signalées, la Caritas Goma par le financement de FHRDC (Fonds Humanitaires pour la RDC) a été mobilisée pour mener les évaluations initiales en vue de s’imprégner de la situation préoccupante de la zone. C’est pour cela que, du 10 au 21 Février 2020, la mise en œuvre de l’approche foire aux ménages bénéficiaires déplacés et familles d’accueil les plus vulnérables à Kibabi et à Muheto a été effective.

Signalons que les commerçants de la place -sachant les besoins réels de la population bénéficiaire- ont été sélectionnés pour alimenter la foire en articles : bâches, bidons vide, pagnes pour les femmes, assiettes, houes, friperies, panneaux solaires, couvertures, matelas, draps, radios, et autres articles ménagers. Moyennant un coupon qui s’élève à 75 dollars américains, que le bénéficiaire se procure ce dont il a besoin. A cela s’ajoute un Kit hygiénique intime constitué de 6 sous-vêtements, 3 savons de toilette, un linge et une corde que chaque bénéficiaire doit recevoir avant de procéder aux achats libres dans la foire.

Pour sa part, Ngendo Muhabura, chef de groupement de Kibabi, cette assistance en AME/abris vient relever la situation misérable en espérant un lendemain meilleur pour la population, même si deux camps des réfugiés sont opérationnels jusqu’à présent. Il poursuit en montrant que l’assistance est encore un besoin capital dans ce groupement car, sur les 8 localités que renferme le groupement, il n’y a que 5 qui ont été assistées. Il reste encore 3 localités (Bukumbirire, Kaloba et Mufwalukofu) où les déplacés sont majoritaires.

Kandi-Da Augustin

Cellule de Communication

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

DEPUIS NOTRE GALLERIE

NOS VIDEOS

L
o
a
d
i
n
g

MAGAZINES