Soulager 1800 ménages en AME et KHI à Kashuga par la Caritas Goma

Cellule de Communication | 19 novembre 2020 | 0 | À la une , Urgences

Goma, le 19 novembre 2020(caritasdevgoma.org) – Réaliser une distribution directe des Articles Ménagers Essentiels (AME) et des Kits  Hygiéniques Intimes (KHI) au profit de 1800 ménages victimes des conflits armés à Kashuga, dans la zone de santé de Mweso, en territoire de Masisi, se trouvant à plus de 110 km de la ville de Goma ; est un soulagement sans précédent qu’apporte la Caritas Goma sous l’appui financier de la Caritas Luxembourg au profit des communautés de cette localité vivant dans l’instabilité.

Depuis une décennie, la localité de Kashuga traverse des moments difficiles liés à une insécurité grandissante et des guerres à répétition ; une situation qui déstabilise la vie quotidienne et impose des déguerpissements momentanés à la population villageoise. Dans ces conditions, la perte des articles ménagers, des vivres et non vivres … et d’autres objets de valeur est toujours ressentie dans cette zone.

Du 12 au 21 octobre 2020, la vallée verdoyante de Kashuga a abrité 1800 ménages, parmi eux les retournés, les déplacés, les femmes enceintes, les personnes de 3ème âge, des personnes à mobilité réduite et d’autres vulnérables, tous sélectionnés suivant le degré de vulnérabilité aigüe sévère. Ces bénéficiaires ont été, par avance, sensibilisés sur les modalités de distribution et informés sur la composition des Kits à recevoir.

Tenant compte de multiples aspects dans le cadre de la protection communautaire, chaque concerné a reçu deux kits, celui des articles ménagers essentiels et l’autre pour l’hygiène intime ; le premier contenant 1 bâche, 1 louche, 5 cuillères, 5 plats métalliques, 5 gobelets métalliques, 1 sceau, 1 couteau, des friperies pour enfants et pour dames, 3 tiges de savon de lessive, 1 pagne, 3 couvertures et 3 nattes. Le deuxième kit renfermant 6 sous-vêtements, 1 linge, 1 corde et 2 savons de toilette.

Dans le cadre de la traçabilité et la rédévabilité, les bénéficiaires exhibaient leurs kits en vérifiant correctement, en présence des agents de la Caritas et les membres de la communauté, si les dons reçus sont au complet. La rapidité et la souplesse des services de mise en œuvre des activités de distribution ont été des atouts majeurs de réussite dans cette activité qui s’est déroulée pendant dix jours.

Ce projet a dû considérer une représentativité assez importante des femmes responsables des ménages comme récipiendaires de l’aide. Ainsi 1685 femmes contre 115 hommes ont été sélectionnés. L’on devrait lire sur les visages de ces bénéficiaires une joie immense, sourire, remerciement et satisfaction à la sortie du site de distribution.

Ces activités de distribution se sont déroulées en général dans un climat décontracté, sans crainte ni angoisse. Signalons que sur le total des bénéficiaires, 96.2% a été satisfaite à en croire les données recueillies à la commission de gestion des plaintes. Sur place, les impressions des autorités locales étaient encourageantes car tous impliquées dans le processus de l’action. Ces autorités n’ont pas cessé à montrer à la Caritas que le besoin est encore énorme dans cette zone où la population est toujours victime des conflits armés.

Augustin Kandi-Da

Cellule de Communication

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

DEPUIS NOTRE GALLERIE

NOS VIDEOS

L
o
a
d
i
n
g

MAGAZINES

Les Articles récents