Tanganyika: 4.184 maisons déjà écroulées suite à l’inondation dans les Territoires de Kabalo et Kongolo

Cellule de Communication | 21 avril 2020 | 0 | À la une , Urgences

Kabalo, le 20 avril 2020 (caritasdev.cd) : 4.184 maisons se sont écroulées récemment dans la Province de Tanganyika suite à la montée des eaux du fleuve Congo, provoquée par des pluies diluviennes: 2.128 dans le Territoire de Kabalo et 2.056 dans celui de Kongolo. A ce total cumulé provisoire des maisons, il faut ajouter 48 écoles écroulées dans le Territoire de Kabalo et 6 autres vers Kongolo. Selon la Matrice d’alerte de Veille Humanitaire de la Caritas N°054, pour la période du 11 au 18 avril 2020, plusieurs hectares de champs de maïs, manioc, riz et arachides sont aussi sous eaux. Il en est de même des latrines et points d’eau.

Cette situation fait craindre des conséquences dramatiques sur le plan de la sécurité alimentaire et sanitaire pour les populations victimes de ces inondations, à cause de la perte des moyens de subsistance et des maladies d’origine hydrique.

C’est suite à cette catastrophe que 475 ménages habitant de Kasale 1, 2 et 3 ont vidé leurs villages le 13 avril dernier ; les eaux du fleuve et l’humidité ayant causé l’écroulement de leurs maisons et de deux écoles. Ce choc est survenu dans la Zone de Santé de Kadima, en Territoire de Kabalo.

Les familles sinistrées se sont installées en brousse à 6 kms de leurs villages. Certains sont allés à Tambo. Comme les pluies se poursuivent encore dans la région, il est à craindre l’augmentation d’autres victimes.

Guy-Marin Kamandji

Cellule de Communication/Caritas Congo

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

DEPUIS NOTRE GALLERIE

NOS VIDEOS

L
o
a
d
i
n
g

MAGAZINES